Aperçu du Caveau des Gardiennes et de l'Assaut sur le fort Pourpre : World of Warcraft

Aperçu du Caveau des Gardiennes et de l'Assaut sur le fort Pourpre : World of Warcraft
Bien des défis s’offrent aux héros d’Azeroth, et les donjons des îles Brisées n’en sont pas des moindres. Dans cet aperçu, nous nous intéresserons à deux instances en particulier : le caveau des Gardiennes et l’assaut sur le fort Pourpre.

Caveau des Gardiennes

Niveau minimum : 110
Lieu : Azsuna
Boss : 5

Ce complexe secret des Gardiennes s’enfonce dans les profondeurs des montagnes d’Azsuna. Le caveau est scellé par des protections magiques, destinées à la fois à repousser les intrus, comme à contenir à jamais les terreurs grouillant à l’intérieur. Car, si les Gardiennes y avaient isolé nombre de leurs plus dangereux ennemis, ceux-là rôdent désormais dans les salles en toute liberté, conséquence de la trahison de Cordana et de l’attaque de la Légion.

Commentaire des développeurs : ce donjon est l’un des tout premiers concepts validés au début du développement de Legion. Dès l’instant où nous avons confirmé que les chasseurs de démons émergeraient de leur stase en pleine attaque de la Légion sur leur ancienne prison et tenteraient de s’échapper dans la confusion, nous avons su que nous voulions permettre aux joueurs de retourner à cet endroit plus tard. Vous découvrirez les ruines de ce caveau autrefois impeccablement tenu, où les détenus ont maintenant pris le contrôle de la prison. Après avoir choisi les monstruosités qui incarneraient les boss, nous sommes revenus sur l’expérience de départ des chasseurs de démons pour y faire apparaître certains ennemis tels que Scor’roc et Vitrœil, afin de renforcer la continuité et d’offrir quelques rappels aux chasseurs de démons qui reviendront sur les lieux.

Le caveau des Gardiennes est divisé en trois étages :
Cour de la Gardienne
  • Tirathon Saltheril ;– Autrefois allié du maître, Tirathon a conclu un pacte avec la Légion afin de devenir plus puissant encore. Aigri par des années d’emprisonnement, il n’attend qu’une chose : infliger douleurs et souffrances à tous ceux qu’il trouvera sur son chemin. Et s’il pouvait croiser ses anciens geôliers, cela n’en serait que plus plaisant.
Caveau des Gardiennes
  • Inquisiteur Tourmentorum ;– Parmi toutes les ignobles créatures au service de la Légion, les inquisiteurs encapuchonnés sont peut-être les plus mystérieux et les plus menaçants. Tourmentorum est arrivé après l’assaut initial contre le caveau. Lorsqu’il en parcourt les salles, scrutant les ombres à la recherche d’un secret capital, même les autres démons l’évitent comme la peste.
  • Vitrœil ;– Comme bien des démons de son espèce, Vitrœil peut concentrer son regard et en faire une arme puissante. Ayant découvert que ses émissions magiques pouvaient être retournées à l’envoyeur avec une redoutable efficacité, les Gardiennes sont parvenues à le capturer et ont créé pour lui une prison spéciale, faite de miroirs, qui a contenu son pouvoir… jusqu’à aujourd’hui.
  • Scor’roc ;– Scor’roc, l’un des lieutenants de Ragnaros, incendia les forêts de Kalimdor, ne laissant derrière lui qu’une terrible cicatrice de cendres. Les Gardiennes parvinrent finalement à le maîtriser et, ne pouvant l’anéantir, elles l’enfermèrent dans une prison de glace. Hélas, l’incursion récente de la Légion a affaibli les protections qui le maintiennent en état de congélation depuis tant d’années…
Caveau du Traître
  • Cordana Gangrechant – Traîtresse. Fourbe. Paria. Cordana faisait partie de l’avant-garde qui a poursuivi Garrosh à travers la Porte des ténèbres, combattant aux côtés de Khadgar et s’efforçant de saper l’influence du Conseil des ombres. Mais la magie noire de Gul’dan s’insinua dans son cœur et finit par en faire son pion. Alors qu’elle fut jadis le parangon du devoir, on se souviendra à jamais d’elle comme de l’instrument de la perte des Gardiennes.

L’assaut sur le fort Pourpre

Le fort Pourpre a été restauré après la campagne du Norfendre et l’attaque du Vol draconique bleu. Les cellules de la prison de Dalaran ont été réaménagées pour accueillir certains des plus redoutables serviteurs du roi-liche. Aujourd’hui, la cité flotte au-dessus des îles Brisées en véritable vaisseau amiral de l’armée luttant contre la Légion. Mais en son sein s’éveille une présence ténébreuse décidée à frapper le Kirin Tor en plein cœur.

Le fort Pourpre, qui ne fait pas techniquement partie des îles Brisées (à moins de considérer la cité flottante de Dalaran comme l’une des dernières nouveautés du continent), retient quelques nouveaux prisonniers désireux de se venger du Kirin Tor.

Commentaire des développeurs : quand Dalaran est partie pour les îles Brisées, elle n’allait pas laisser le fort Pourpre derrière elle. S’il sert de décor pour quelques quêtes liées aux armes prodigieuses et aux domaines de classe, sa fonction principale a toujours été celle d’un donjon. Nous avons saisi cette opportunité pour moderniser certains mécanismes de l’instance d’origine (comme les points de passage et le suivi de la progression), mais nous y avons surtout vu une occasion de remettre en avant certains types de créatures que nous n’avions plus vus depuis un bout de temps. Comme le dernier rôle de Dalaran était de servir de base pour la campagne en Norfendre, il semble logique que ses geôles renferment toute sorte d’aberrations liées au Fléau. Ainsi, le donjon fait office d’hommage à la citadelle de la Couronne de glace, et les créatures que les forces de la Légion cherchent à y libérer ne seront pas sans vous rappeler quelques noms connus tels que la reine de sang Lana’thel, Pulentraille et Trognepus, ou encore Sindragosa. Oh, et il y a une gnome, aussi.


 
Vous y rencontrerez 8 boss, mais il sera uniquement nécessaire d’en vaincre 3 pour terminer le donjon.


 
Lieu : Dalaran
Niveau minimum : 105
Boss : 8 (3 choisis au hasard pour chaque rencontre)
  • Millificent Tempête-de-Mana – Ingénieure géniale, dotée d’indéniables talents, Millificent Tempête-de-Mana semble être tout l’opposé de son mari Milhouse. Attention à ne pas sous-estimer cette gnome astucieuse et pleine de ressources.
  • Princesse de sang Thal’ena – Fille de la puissante reine san’layn Lana’thel, la princesse de sang Thal’ena est restée cloîtrée dans le fort Pourpre depuis la campagne du Norfendre, en proie aux affres d’une faim éternelle. La porte de sa cellule s’étant ouverte, elle entend maintenant faire du monde… son festin.
  • Gueule-Purulente – De nombreuses expériences du professeur Putricide ont été saisies lors de la chute de la citadelle de la Couronne de glace. On peut hasarder que Gueule-Purulente était un prototype raté, antérieur à la construction de ses deux assemblages les plus connus, Trognepus et Pulentraille.
  • Sael’orn – L’origine de ces démons arachnides reste nébuleuse. Des érudits ayant étudié la Légion estiment qu’ils sont les derniers membres d’une race oubliée, provenant d’un monde conquis il y a fort longtemps par les armées de Sargeras. Sael’orn en est un spécimen particulièrement vicieux, chargé de mener l’infiltration de Dalaran.
  • Gangreseigneur Betrug – Ce commandant impitoyable de la Légion se tient prêt à envahir Dalaran de l’intérieur.
  • Anub’esset – Anub’esset, l’un des rares antiques seigneurs des cryptes nérubiens subsistants, fut capturé par le Kirin Tor lors de la prise de la citadelle de la Couronne de glace et emprisonné dans le fort Pourpre. L’invasion de la Légion lui a permis de retrouver la liberté, et il rêve désormais de se venger des vivants.
  • Ecorcheur d’esprit Kaahrj – Cette créature surnaturelle a été capturée dans les profondeurs d’Ulduar alors qu’elle sombrait dans un état de catatonie après la défaite de Yogg-Saron. Depuis l’arrivée de Dalaran au-dessus des îles Brisées, le monstre s’est mystérieusement éveillé, et seules les puissantes protections du fort Pourpre parviennent à juguler ses pouvoirs.
  • Froidegueule – À en croire la rumeur, ce redoutable wyrm de givre est l’un des rejetons de Sindragosa. Il a été capturé dans les salles de l’Aile de givre, au cœur de la citadelle de la Couronne de glace, où les forces du roi-liche cherchaient à créer des abominations ailées.

Source : Aperçu des donjons de Legion : le caveau des Gardiennes et l’assaut sur le fort Pourpre


Amendair - 2016-08-08 15:06:20

A propos de l'auteur

Soutenez Arcana Gaming grâce aux abonnements

Chaque abonné soutient le travail et l'indépendance de notre rédaction en plus de bénéficier d'avantages exclusifs.
Soutenez Arcana Gaming, devenez membre premium dès aujourd'hui ! JE M'ABONNE !

Commentaires

commentaires propulsés par Disqus